Surf coaching 20/06/2022

Comment préserver sa planche de surf

Il existe mille et une façons de détruire sa planche de surf... et quelques recettes efficaces pour la protéger. Malheureusement, c'est en abîmant sa planche, le plus souvent, que l'on apprend sa leçon.


Le classique : vous sortez de l'eau avec vos deux morceaux de planche cassée et rencontrez un ami qui vous donne le précieux conseil qui eut permis d'éviter facilement la mésaventure... Car dans la vie comme au surf, c'est plus fréquemment après qu'avant l'accident que l'on vous prévient des moyens de s'en prémunir !!

A peine déballée, votre planche est déjà en danger ! Dès lors que vous commencez à préparer chez vous votre planche, dans la voiture, sur le parking, la plage et jusque dans l'eau, de nombreuses erreurs stratégiques peuvent faire la différence entre une planche défoncée en quelques heures et une planche qui dure quelques années, choyée et heureuse.

 

Erreur 1 : fixer une corde de leach trop longue


Lorsque la planche se fait brasser sous une vague, si la corde qui relie le leach à la board est trop longue, son frottement risque d'entailler profondément l'arrière ou tail de la planche. Voir l'article très détaillé de Edensurf.com sur ce sujet.

 

Erreur 2 : laisser sa planche dans la voiture en pleine chaleur


Là, vous risquez de voir le tissu de la planche se décoller du pain de mousse, avec formation d'une bulle d'air parfois sur toute la surface de la planche.

 

Erreur 3 : poser sa planche à la verticale


Les lois de la gravité font qu'une planche posée contre un mur ou une voiture finira invariablement par tomber, sous l'effet d'un coup de vent ou du frôlement d'un individu. Dîtes-vous qu'une planche debout n'attend que d'aller se fracasser au sol ! Posée à plat allongée sur le sol, elle ne pourra aller plus bas et sera en sécurité, à moins que...

 

Erreur 4 : faire confiance aux automobilistes en stationnement


Parfois, vous posez la planche 2 petites minutes par terre à côté de votre voiture, le temps d'ouvrir votre coffre. Ce laps de temps est largement suffisant pour qu'un plagiste hébété, brûlé au deuxième degré, au bord de la déshydratation, recule sur votre planche en quittant son stationnement.

Un automobiliste en stationnement est encore plus dangereux qu'un automobiliste en approche, parce qu'il échappe plus facilement à votre attention.

 

Erreur 5 : laisser sa planche sur la plage en plein soleil


La planche va jaunir en un temps record, elle risque également de délaminer, comme lorsque vous la laissez trop longtemps dans une voiture.

 

Erreur 6 : laisser un chien ou un enfant s'approcher de la planche


Si la planche est posée sur la plage, dérives vers le haut, l'enfant risque au mieux de s'empaler dessus, au pire d'enfoncer la planche en sautant dessus à pieds joints.

Si un labrador accourt, il peut s'amuser à mordiller la planche ou la labourer avec ses griffes en courant dessus. Il peut également uriner sur votre planche ou vos effets personnels, car sur une plage déserte, le moindre relief sur le sable devient un urinoir canin. Ne comptez pas trop sur le maître, qui marche nonchalamment vingt mètres en arrière, empli d'amour pour son compagnon à quatre pattes, pour mettre le holà.

 

Erreur 6 : ne pas se couper les ongles de pied


Si vous utilisez une planche en mousse et que vos ongles de pied sont suffisamment longs pour jouer de la guitare, vous allez probablement labourer le dessus de la planche. Au terme de la session, le revêtement mou de la planche toute neuve sera marqué d'une cinquantaine d'entailles en forme de demi-lune, laissant peu de doute sur l'origine des scarifications. Si vous êtes en cours de surf, le moniteur par délicatesse, ne vous dira probablement rien mais sera un peu attristé par l'état de sa planche.

En outre, il est facile de se retourner un ongle de pied en montant sur sa planche, spécialement dans la phase d'apprentissage où l'on ne pivote pas suffisamment le bassin. De plus, le sable va s'accumuler sous vos ongles, au risque de créer des irritations de l'épiderme. Il est donc plus prudent de se couper les ongles court, pieds et mains.

 

 

Erreur 7 : lâcher sa planche perpendiculairement à une grosse vague


En effet, si la vague est trop puissante pour tenter le canard, technique qui permet de couler la planche, et que vous préférez la lâcher pour plonger sous l'eau à la nage, il serait prudent d'avoir auparavant positionné la planche de telle sorte qu'elle soit parallèle à la ligne de houle. Cela évitera que la lèvre de la vague exerce une pression trop importante en frappant le milieu de la planche, avec pour conséquence que cette dernière se plie ou bien casse en deux.

 

Erreur 8 : foncer sur les autres surfeurs


Une erreur très courante consiste bien sûr à entrer en collision avec un autre surfeur. En respectant les règles de priorité et en ne plaçant pas son plaisir avant la sécurité des autres, il est tout à fait possible de surfer sans percuter une autre planche ou son propriétaire.

 

Erreur 9 : oublier de ranger ou de fixer sa planche après la session


La fatigue, la béatitude du surf sont la cause de petites erreurs d'inattention qui peuvent vous conduite à reculer sur votre propre planche que vous avez oublié de ranger ; ou bien à perdre cette dernière dans un virage, parce que vous avez négligé l'étape du sanglage sur la galerie de votre véhicule.


En évitant ces 9 erreurs classiques, votre planche évitera la plupart des dangers et coulera une existence heureuse à l'ombre des pins ou des cocotiers.

Les articles similaires

Surf coaching 16/06/2022

La météo du surf

Surf coaching 16/06/2022

Apprendre le surf avec un coach

Surf coaching 16/06/2022

Les règles non écrites du surf

Surf coaching 19/06/2022

Psychanalyse du surf

Surf coaching 19/06/2022

Lexique surf : la Trim Line

Surf coaching 19/06/2022

Choisir sa planche en mousse

Surf coaching 19/06/2022

Mousse versus Vague

Surf coaching 19/06/2022

Lexique surf : le wipe-out

Surf coaching 19/06/2022

Les 5 pires techniques de take-off

Surf coaching 23/06/2022

Coach versus prof de surf

Surf coaching 23/06/2022

Homo sapiens en milieu océanique

Surf coaching 23/06/2022

Comment régresser en surf

Surf coaching 23/06/2022

Bambi surfing stance

Surf coaching 23/06/2022

Poussette or not poussette

Surf coaching 24/06/2022

Surf : les erreurs qui font mal

Surf coaching 24/06/2022

Le take off

Surf coaching 25/06/2022

Surf & éléments : le VENT

Surf coaching 25/06/2022

Passer la barre

Surf coaching 16/07/2022

Surfer tôt le matin

Surf coaching 29/07/2022

Hossegor : un terroir surf

Surf coaching 08/08/2022

Surfeur, l'effet caneton

Surf coaching 26/08/2022

Surfer en toute sécurité